Connexion


Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Nous sommes actuellement le Ven Aoû 23, 2019 10:57 pm




Rédiger un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Ven Aoû 08, 2008 11:27 am 
Doyen
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Oct 22, 2007 10:00 am
Messages: 29
Localisation: Bruxelles
Le Parcheminé a écrit:
Blast a écrit:
je n'ai rien contre, disais-je, mais à la condition qu'ils se comportent avec une "certaine" maturité.
Les kikoolols, les aggressifs, les disciples émerveillés de cotoyer les "Dieux" de la saga MP3, les copains de collège qui prolongent la conversation de midi à l'école comme s'ils étaient sur MSN, me trouvent généralement sur leur chemin et comprennent vite ce qui peut se faire et ce qui n'est pas "autorisé".
Est ce moi ou ais-je raison lorsque je dis qu'ils sont de plus en plus nombreux et par la même de plus en plus agressifs ? J'ai cru constater de plus en plus de petites piques, de plus en plus d'animosité, etc... Mais peut être suis-je à côté de la plaque et que je me retrouve à ne plus voir que ces rancunes.
Plus nombreux, oui, mais pas forcément en pourcentage. Comme le disait Kak, l'accès croissant à internet dans les foyers a augmenté le nombre de francophones actifs sur la toile. Donc les piques ont certainement tendance à être plus nombreuses, et comme elles piquent, on les remarque plus. Mais pour autant, je ne suis pas certain qu'on ait atteint un niveau de saturation ou de detestabilité, sauf pour les plus anciens en francophonie qui ont connu une forme d'âge d'or où ils étaient rares sur la toile. Mais comme je pratique depuis longtemps les forums et divers outils internet anglophones, je ne vois que la francisation d'un phénomène qui existe depuis longtemps aux état-unis, par exemple.
L'avantage est que moyennant une certaine modération, les kikoolol se barrent facilement d'eux mêmes pour aller envahir les autres forums qui les acceuillent plus volontier. Selection naturelle qui me plait assez au final : n'ayant pas l'esprit paladin, je n'ai à coeur que de protéger ce qui m'importe et je me fiche comme d'une gigne de ce qui n'est pas dans ma sphère d'influence.

Le Parcheminé a écrit:
Blast a écrit:
C'est pourtant un exercice difficile car c'est une forme de censure, par essence détestable donc, et je n'ai pas la science infuse pour décider de ce qui est permis et de ce qui ne l'est pas. D'ailleurs, j'ai parfois laissé passer des dérives par erreur, et j'ai été parfois trop directif, par erreur aussi. Mais bon, je fais ce que je peux, en mon âme et conscience, et je ne rechigne pas à présenter mes excuses quand je me gourre et à corriger le tir si c'est possible.
Personne n'est infaillible. Comme je le disais précédemment, il m'arrive très souvent de rédiger des réponses, mais finalement de ne pas les poster pour ne pas "remuer la boue", pour éviter de jouer les vieux cons, ou par peur d'être mal interprété.. Pas évident.
Oui, en fait je me rends compte que si je suis inscrit sur nombre de forums traitant de saga MP3 que je lis pratiquement quotidiennement, je n'interviens pratiquement que sur Netophonix où j'ai posé mes valises.
Je laisse les modérateurs des autres forums faire leur boulot et n'intervient qu'exceptionnellement dans les débats lancés ailleurs (je ne parle pas d'ici, ce n'est pas un débat, c'est une discussion). De même, les kikoolol, TALC et autres remarques stériles me passent dessus comme de l'eau sur un poisson partout ailleurs. Je me dis que ce n'est pas chez moi et que quand je suis à Rome, je dois accepter le comportement des Romains, même si ne n'adopte pas moi-même toujours leur comportement (Je ne me vois pas ponctuer mes phrases de lol et autres mdr's).

Le Parcheminé a écrit:
Et je me souviens qu'à 20 ans on accepte moins bien la critique. Aujourd'hui, avec presque le double, les choses sont différentes.
C'est ce que je pensais aussi jadis naguère, mais je me rends compte que ce n'est pas totalement vrai. Nombre d'adolescents sont très sensibles à la critique constructive et démontrent une maturité, et une volonté de maturité que je ne soupçonnais pas. En choisissant ses mots, on peut facilement se retrouver dans le rôle du grand frère ou du parrain/tonton, moralisateur mais sympa quand même, et faire évoluer les choses de manière très agréable.
Il y a des exceptions naturellement, mais bon, le temps ne fait rien à l'affaire. Quand on est con, on est con.

Le Parcheminé a écrit:
D'ailleurs, à ce propos, merci Blast ! j'ai cru constater que je te devais le respect du à un homme de ton âge... :mrgreen:
C'est ça, fout-toi de ma gueule, galopin :mrgreen:

Le Parcheminé a écrit:
Je pense avoir aussi une certaine aura de sagesse auprès de quelques uns car il arrive comme sur ce sujet que l'on me demande mon avis, mais dans l'ensemble j'ai plutôt l'impression d'être vu comme un empêcheur de tourner en rond. :mrgreen: Je joue pas mal d'ailleurs sur ces images, tantôt rabat-joie, tantôt râleur (Je suis un modérâleur !).
Je ne sais pas. Je crois qu'il faut être soi-même tout simplement. L'aura que l'on acquiert est un hasard plus qu'un calcul. Donc puisqu'on en a pas le contrôle, pourquoi s'en préoccuper :wink:

Le Parcheminé a écrit:
Mais une chose est certaine, je souhaitais reprendre les débats pour en parler, car il me semble, que si personne ne fait rien, et que l'on continue de laisser faire, certains (qu'ils soient créateurs ou membres), peuvent en "souffrir" et du coup s'écarter, ce qui n'est pas rendre service à la sagasphère. A commencer par moi d'ailleurs (mais attention hein ! J'ai passé l'âge d'en souffrir :mrgreen: ). N'attachant pas plus d'importance que cela à la sagasphère ni aux sagas, j'avoue que ce n'est pas ma préoccupation première, très loin de là.
Je reste assez optimiste. J'ai toujours conscience qu'on est acteur plutôt que spectateur ou victime dans les sphère où l'on se trouve, quelles qu'elles soient.
La sagasphère n'y fait pas exception. J'ai vu des mouvements naitre et prendre de l'ampleur ou mourir et laisser un vague souvenir voire des regrets. So be it. Les acteurs encore verts dans la sagasphère, autant créateurs qu'auditeurs, sont nombreux et on ne connait pas l'avenir. On le verra bien assez tôt.

_________________
Image Image Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 9:36 am 
Pingouin complètement givré
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 04, 2007 3:38 pm
Messages: 213
Mangor a écrit:
Pour faire court, ça reprends ce que j'avais dit lors de l'interview pour Synopslive.
On a tous un intérêt commun mais on creuse tous chacun dans notre coin.

Ca se résume en deux lignes waaaa...

Je suis en train de relire le topic depuis le début et je ne comprends toujours pas ce que tu veux dire par là Mangor. Tu dis dans ton message suivant que "il [te] paraît vain d'essayer d'expliquer ou de corriger ce phénomène". A la limite... Mais je reste persuadé qu'il reste quelques oreilles attentives et suffisamment intelligentes pour savoir se remettre parfois en question qui aimeraient bien connaître les raisons qui te font dire cela. Car même si tu n'entrevois pas de solutions (ce qui n'est peut être pas le cas), je suis certain que tu en vois les causes.
Pour moi, l'attitude dans laquelle tu es (celle de ne jamais développer ce point) est exactement celle que tu critiques: tu creuses dans ton coin. Au travers de ce que tu fais pour la Communauté de Thurm et dans une moindre mesure, par ce que fait Ecrivator sur Sagacytée (il me semble qu'il partage au moins en partie ton avis sur ce point), j'essaie de deviner ce que vous faîtes pour ne pas creuser seuls dans votre coin.* Mais j'avoue que je ne l'ai toujours pas remarqué.

Et j'ignore d'ailleurs si le Parcheminé s'approche véritablement de ton point de vue...
Le Parcheminé a écrit:
J’aurais plutôt dis que vous avez tous un intérêt différent (défendre votre saga), et que certains creusent le trou pour enterrer leur voisin… Mais je suis cynique… Mouhahahahah !
Plus sérieusement (ou pas), c’est vrai, mais moi, je le dis en mieux !

A vrai dire, il y a de ça en chacun de nous et même ici. Je pense même que ce besoin de dépassement (des autres ou de soi) est inhérent à la création (une saga mp3 par exemple) ou à un travail pour lequel on est passionné (un site sur les sagas mp3 par exemple). Les temps modernes que tu évoques Mangor mettent peut être en avant ce dépassement, mais je n'ai pas le sentiment que la sagasphère le fasse plus ressortir.

Bref, ça me laisse perplexe tout ça...**

[*] Je ne sais pas si c'est parce que je m'occupe moi même d'une site, mais ce creusage seul dans son coin, je le prends surtout comme une critique à l'encontre des sites qui tournent autour de la sagasphère. J'ai l'impression que la création d'une saga (ou de toute autre création) est quelque chose de nécessairement personnel. Je n'imagine pas quelqu'un faire une oeuvre et ne pas y mettre un peu de soit...

[**] Tellement perplexe qu'en relisant mon message, j'ai l'impression de ne pas être très clair sur ce que je veux dire...

_________________
Toute l'actualité des sagas mp3 est sur www.macp3.info.
Chez Как мёртвый пингвин, c'est comme L'art du Pingouin mais ailleurs et en mieux.


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 9:57 am 
Mr Sagacytée

Inscrit le: Dim Jan 07, 2007 10:35 pm
Messages: 233
FLOOD ON
Kak Miortvi Pengvin a écrit:
ce que fait Ecrivator sur Sagacytée

Rien :mrgreen:
FLOOD OFF


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 10:00 am 
Pingouin complètement givré
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 04, 2007 3:38 pm
Messages: 213
Raaah! Mais chut! Faut pas le dire ça... Sinon, il ne reste plus de surprise pour ceux qui ne le savent pas encore. :roll:

_________________
Toute l'actualité des sagas mp3 est sur www.macp3.info.
Chez Как мёртвый пингвин, c'est comme L'art du Pingouin mais ailleurs et en mieux.


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 12:07 pm 
Plus chiant, t'es Mangor!
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 30, 2008 2:46 pm
Messages: 995
Localisation: Devant mon clavier
Ca fait un moment que je veux répondre à certains points, au titre d'auditeur et de créateur (mais pas de saga mp3, ce qui sans me disqualifier d'office devrait me permettre d'apporter un certain point de vue). Alors, puisque j'ai une minute devant moi, allons-y.

Kak Miortvi Pengvin a écrit:
Mais je reste persuadé qu'il reste quelques oreilles attentives et suffisamment intelligentes pour savoir se remettre parfois en question qui aimeraient bien connaître les raisons qui te font dire cela. Car même si tu n'entrevois pas de solutions (ce qui n'est peut être pas le cas), je suis certain que tu en vois les causes.

Là, je dis simplement +1. Et s'il faut en passer par des sujets cachées pour avoir l'opinion du démon, qu'il en soit ainsi. En clair : ton avis m'interesse Mangor. Et n'étant pas "concerné" par le côté "créateur/commenteur de sagas mp3" c'est vraiment une demande sincère. Ca m'interesse, et c'est tout !

Kak Miortvi Pengvin a écrit:
Je pense même que ce besoin de dépassement (des autres ou de soi) est inhérent à la création (une saga mp3 par exemple) ou à un travail pour lequel on est passionné (un site sur les sagas mp3 par exemple). Les temps modernes que tu évoques Mangor mettent peut être en avant ce dépassement, mais je n'ai pas le sentiment que la sagasphère le fasse plus ressortir.


Oui, mais non ! Et là c'est le dessinateur/peintre qui parle.

Ce besoin de "dépassement" existe (en art) dans les milieux "commerciaux" et UNIQUEMENT dans ces milieux-là (pourquoi croyez-vous que je ne soit jamais passé pro ?). Dans les milieux amateur, l'esprit est tout autre : on réagit à certains courants, on réagit par rapport d'autres oeuvres, on réagit par rapport à ce que vous voulez mais jamais dans un but de "dépassement"... Ou, formulé plus clairement, on entre en compétition avec soi-même, mais pas avec un autre.

Ce qui n'empèche jamais, on est bien d'accord là-dessus, certaines personnes d'avoir leur opinion et de le faire savoir (parfois de façon discutable, en provoquant une polémique). Mais je pense que ce qui sauve les milieux "artistiques" en général, c'est tout simplement le nombre de participants. En ce sens, la sagasphère (si une telle abstraction existe) est plus mal lotti, car trop "jeune". Laissez le temps faire son oeuvre !

Par contre, ce qui tue les milieux artistiques, c'est les journalistes. Je ne suis pas loin de penser que l'aphorisme déclarant qu'un journaliste artistique est en fait un artiste manqué est malheureusement vrai. Et le problème, c'est qu'en dépit de sa "jeunesse" le milieu de la sagasphère est en train de grandir, tant au point de vue du nombre de créateur, que du point de vue du nombre d'auditeurs... et de critiques/journalistes ! Encore une fois, je reformule pour être bien sûr de me faire comprendre : l'opinion d'un seul journaliste à plus de retentissement que celle de 100 créateurs.

Donc, en conclusion provisoire : pour moi nous sommes en train d'assister à la "prise de pouvoir" des critiques dans le monde de la sagashère... Et ça va faire beaucoup de bruits. Une fois le vacarme éteint (dans quelque temps) on s'appercevra que rien n'a fondamentalement changé : les vrai "artistes" de la saga mp3 continuerons à s'entraider, de nouveaux créateurs apparaitront, de nouveaux auditeurs aussi... et le milieu de la critique qui tente de prendre le pouvoir aura fini par se scinder en deux : le groupes des arbitres de ce qui peut se faire/ne pas se faire que tous le monde ignorera joyeuseument, et le groupes des critiques "sincères" (le genre qui écoute une saga non pas pour l'encenser ou la descendre, mais pour en proposer une vision externe) qui aura enfin trouvé sa place.

Je réalise brusquement tout en écrivant, que cete partie du post pourrai être interprété comme une attaque en règle du site de KMP... C'est faux ! KMP, pour moi, entre dans la catégorie des "bons" critiques. Tout simplement car il a prouvé à maintes reprises qu'il ne jugeait pas l'oeuve accomplie en fonction du potentiel pub qu'il pourrait en retirer, mais simplement pour faire connaitre ou pour proposer des solutions aux sagas en difficulté. (Et, en plus, je lui doit la découverte de plusiseurs sagas mp3 que je n'aurai pas éouté simplement en lisant un résumé du sujet !)

Kak Miortvi Pengvin a écrit:
[*]Je ne sais pas si c'est parce que je m'occupe moi même d'une site, mais ce creusage seul dans son coin, je le prends surtout comme une critique à l'encontre des sites qui tournent autour de la sagasphère. J'ai l'impression que la création d'une saga (ou de toute autre création) est quelque chose de nécessairement personnel. Je n'imagine pas quelqu'un faire une oeuvre et ne pas y mettre un peu de soit...


Peut-être est-ce effectivement une critique des sites qui tournent autour de la sagasphère, mais tout dépend, comme j'ai essayé de le montrer, de l'intention des animateurs. Et du reste, quelque soit l'oeuvre que tu crée (et comprenez-moi bien, la critique EST une forme d'art) tu y met toujours quelque-chose de toi... Sinon, tu abandonnes ! (Ou tu change de "métier", en l'occurence c'est pareil).

Voilà. Le cours normal de la discussion peut maintenant reprendre ! :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 12:33 pm 
Modérâleur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Jan 08, 2007 1:32 pm
Messages: 286
Localisation: Délocalisé : quelle époque !
Disons qu'en ce qui me concerne, je ne vois pas "les critiques" de magmp3 comme des critiques, mais comme des analyses de sagas, et c'est toute la différence. Mais ce point de vue reste personnel.

Ils ne se contentent pas d'une simple critique, mais analyse l'ensemble d'une saga.

JIMBo a écrit:
Laissez le temps faire son oeuvre !


Et c'est là que je ne suis pas d'accord avec toi et avec Blast. Je pense qu'on peut lui donner un petit coup de main à cette sagasphère, et non laisser le temps faire son oeuvre.

_________________
Qu'on se le dise !
Pour voir loin, il faut y regarder de près.
Je ne sais pas si Dieu existe. Mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 12:35 pm 
Plus chiant, t'es Mangor!
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 30, 2008 2:46 pm
Messages: 995
Localisation: Devant mon clavier
Malheureusement, et je parle d'amère expérience, toute l'aide que l'on peut apporter ou aucune aide reviendront en fin de compte au même point ! (Quand je pense que c'est toi qui t'auto-proclame "Cynique" :mrgreen: )

_________________
Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 12:38 pm 
Modérâleur
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Lun Jan 08, 2007 1:32 pm
Messages: 286
Localisation: Délocalisé : quelle époque !
JiMBo a écrit:
Quand je pense que c'est toi qui t'auto-proclame "Cynique" :mrgreen:


Et modérâleur... :mrgreen:

Et même modérameur des fois... :roll:

_________________
Qu'on se le dise !
Pour voir loin, il faut y regarder de près.
Je ne sais pas si Dieu existe. Mais s'il existe, j'espère qu'il a une bonne excuse.

Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Dim Aoû 10, 2008 9:15 pm 
Pingouin complètement givré
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 04, 2007 3:38 pm
Messages: 213
JiMBo a écrit:
Ce besoin de "dépassement" existe (en art) dans les milieux "commerciaux" et UNIQUEMENT dans ces milieux-là (pourquoi croyez-vous que je ne soit jamais passé pro ?). Dans les milieux amateur, l'esprit est tout autre : on réagit à certains courants, on réagit par rapport d'autres oeuvres, on réagit par rapport à ce que vous voulez mais jamais dans un but de "dépassement"... Ou, formulé plus clairement, on entre en compétition avec soi-même, mais pas avec un autre.

Ah hum... Même si je pense que le rapport à soi est le plus important dans la création, je reste persuadé qu'il y a une part de mesure avec les autres plus ou (in)consciente. Ne serait ce par exemple que dans la réaction par rapport à d'autres oeuvres (dans mon esprit, dépasser ne veut pas forcément dire faire oublier mais plutôt approfondir, compléter, donner une autre dimension...)

JiMBo a écrit:
Donc, en conclusion provisoire : pour moi nous sommes en train d'assister à la "prise de pouvoir" des critiques dans le monde de la sagashère...

Objection votre honneur! L'avocat JiMBo avance des hypothèses sans preuves! :mrgreen:
Plus sérieusement, j'aimerai savoir ce qui te fait dire ça car c'est quelque chose que je ne perçois pas et qui m'intrigue.

_________________
Toute l'actualité des sagas mp3 est sur www.macp3.info.
Chez Как мёртвый пингвин, c'est comme L'art du Pingouin mais ailleurs et en mieux.


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Lun Aoû 11, 2008 10:37 am 
Moine nain schizo
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Mai 11, 2007 11:55 pm
Messages: 1170
Localisation: Le monastère de Chim-Lambique
Kak Miortvi Pengvin a écrit:
JiMBo a écrit:
Ce besoin de "dépassement" existe (en art) dans les milieux "commerciaux" et UNIQUEMENT dans ces milieux-là (pourquoi croyez-vous que je ne soit jamais passé pro ?). Dans les milieux amateur, l'esprit est tout autre : on réagit à certains courants, on réagit par rapport d'autres oeuvres, on réagit par rapport à ce que vous voulez mais jamais dans un but de "dépassement"... Ou, formulé plus clairement, on entre en compétition avec soi-même, mais pas avec un autre.



Ah hum... Même si je pense que le rapport à soi est le plus important dans la création, je reste persuadé qu'il y a une part de mesure avec les autres plus ou (in)consciente. Ne serait ce par exemple que dans la réaction par rapport à d'autres oeuvres (dans mon esprit, dépasser ne veut pas forcément dire faire oublier mais plutôt approfondir, compléter, donner une autre dimension...)


Sur ce point, concernant l'art, je suis d'accord avec le vieux râleur. Il n'y a que dans les milieux commerciaux qu'il existe ce besoin de dépasser les autres, de faire mieux qu'eux pour être plus aimé et mieux critiqué.
Par contre comparer sa technique à celle des autres afin d'y apprendre des choses, reste courant et je dirais même nécessaire dans le milieu amateur (Pour donner un exemple, ma technique à la tablette est directement inspiré de celle d'un ami qui me donne des conseils). Mais cela reste un échange et non une façon de "dépasser*" la technique de l'autre.

Pour les sagas, je pense que ces deux phénomène se feront ressentir de plus en plus (si ce n'est déjà le cas). Avec ceux qui feront leurs petite soupe en prenant des conseil/technique à droite à gauche et ceux qui voudront absolument être les plus connus, les "meilleurs" !

*Je pense que le terme dépasser est finalement la cause de votre "désaccord" car vous ne semblez pas le comprendre et l'utiliser de la même façon...

_________________
Chichiri-kun, le "moine-nain" vous dit Tagazok
Image

Par contre son démon intérieur vous dit "allez tous crever les tripes à l'air !!!"

Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Ven Aoû 15, 2008 1:03 pm 
Plus chiant, t'es Mangor!
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Mer Avr 30, 2008 2:46 pm
Messages: 995
Localisation: Devant mon clavier
Chichiri-kun a écrit:
Je pense que le terme dépasser est finalement la cause de votre "désaccord" car vous ne semblez pas le comprendre et l'utiliser de la même façon...

Bingo ! Je n'avais pas compris quel sens KMP donnait à ce terme. Alors, effectivement, je suis finalement d'accord avec son opinion. Avec la tienne aussi, Chichiri... J'irai même jusqu'à soutenir le point de vue que ce qui différencie le monde des amateurs et celui des "professionnels" de l'art réside justement dans cette volonté d'aide !

Kak Miortvi Pengvin a écrit:
Objection votre honneur! L'avocat JiMBo avance des hypothèses sans preuves!
Plus sérieusement, j'aimerai savoir ce qui te fait dire ça car c'est quelque chose que je ne perçois pas et qui m'intrigue.

Pourtant c'est quelque-chose qui apparait de plus en plus. OK, je m'explique.

- Au début était le donjon... puis les auditeurs ont aimé, et fait connaitre leur opinion et leur soutien.
- Ensuite fut la première liste de saga mp3... et le début de la fin commença (je plaisante, reste calme Ecrivator ^^). On reste dans le même esprit. Quelqu'un qui avait aimé cherchait à faire connaitre des alternatives.
La suite est malheureusement moins drôle :
- Certains "auditeurs" commencèrent à s'acharner (plainte concernant la longueur entre les épisodes, épisodes "décevants" par rapport au précédent)... On en trouve des exemples sur tout les forums/sites de sagas mp3... Demandez à PoC ce qu'il pense de ce genre d'auditeurs. Ou à JBX, ou aux créateurs de "Amen Dracula"...

Comprenons nous bien, je conçoit parfaitement que quelqu'un donne son opinion sur une saga, ou soit déçu par l'orientation donnée à celle-ci. Je ne comprend pas que l'on puisse poster 20 ou 30 messages se résumant à : "c'était mieux avant"... voire à "moi, j'aurai fait mieux"

- ensuite, il y eu une sorte de "fédération" autour d'un point central. Les créateurs et les auditeurs pouvaient fréquenter un lieu commun et débattre. C'est plutôt bien ? Oui, dans l'absolu. Car les critiques n'ont pas tarder à fuser. Je ne vais pas dévellopper ce point, il a été suffisament débattu ici.
- et maintenant ? Maintenant le "mainstream" a pris connaissance du phénomène... Et la prise du pouvoir par la critique commence ici. Reconnaissons-le immédiatement, une majorité des auditeurs est rôlistes. Dans l'âme, sinon dans les faits. Mais quelle est la proportion de "rôlistes" en France, ou dans les pays francophone ? Vous voyez ou je veux en venir ?

Non ? Et bien mettons les points sur les i et les barres aux t : pour la "critique", seuls les boutonneux adepte d'Internet (et donc pirates dans l'âme) peuvent s'interesser à une saga mp3. Si tu rajoute les accusations portés envers les joueurs de JdR (pas neuves au passage, ça a commencé dans les années 80 à la télé), le tableau commence à être bien sombre. Rajoute qu'internet est un espace de liberté... Le résultat est inévitable : critiques violentes et de mauvaise fois dans la presse "familiale", critique violente et de mauvaise foi par des personnes qui ne s'inscriront sur les forums que dans ce but...

Moralité : plus il y a de monde impliqué dans un mouvement, plus ce sont les grandes gueules qui se font entendre. Et qui est plus grande gueule qu'un journaliste ?

Quand je vous dit que je suis cynique ! J'ai déjà vécu ça... J'étais rôlistes dans les années 80/90... Je vous laisse compléter les blancs, j'ai de nouveau mal à mes petits doigts boudinées ! :mrgreen:

_________________
Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Sam Aoû 16, 2008 11:28 am 
Moine nain schizo
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Mai 11, 2007 11:55 pm
Messages: 1170
Localisation: Le monastère de Chim-Lambique
[Flood]
Heureux de voir le sujet repartir.
[/Flood]

JiMBo a écrit:
Bingo ! Je n'avais pas compris quel sens KMP donnait à ce terme. Alors, effectivement, je suis finalement d'accord avec son opinion. Avec la tienne aussi, Chichiri... J'irai même jusqu'à soutenir le point de vue que ce qui différencie le monde des amateurs et celui des "professionnels" de l'art réside justement dans cette volonté d'aide !


Et pourtant je souhaite tout de même passer pro. ^^
Peut-être un pro-amateur alors !
Pour donner un exemple montrant bien ce principe d'aide qui n'existe que dans le milieu amateur, prenons les prof d'illustration en général*. Il faut savoir que dans mon école supérieure "St Luc Liège", nous avions la "chance" d'avoir des prof pro. C'est à dire que beaucoup, presque tous, éditaient leurs dessins et étaient assez célèbre dans leurs milieu (illu pour enfants, BD, pub, graphisme, etc). Et bizarement tout ces profs pro, ne donnaient qu'une moitié de cours, car nous étions considéré comme d'éventuel concurrents du coup il ne fallait surtout pas nous aider et donner ses "secrets" !

Donc je me pose la question, existe-t-il déjà ce genre de choses dans la sagasphère ? Des personnes ne voulant surtout pas donner leurs "trucs" ?


*Bien sur je parle de mes profs, car je n'ai pas d'autre exemple...

_________________
Chichiri-kun, le "moine-nain" vous dit Tagazok
Image

Par contre son démon intérieur vous dit "allez tous crever les tripes à l'air !!!"

Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Sam Aoû 16, 2008 11:40 am 
Pingouin complètement givré
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 04, 2007 3:38 pm
Messages: 213
Chichiri-kun a écrit:
[Flood]
Heureux de voir le sujet repartir.
[/Flood]

Pour ma part, j'attendais la réponse de JiMBo et celle de Mangor.

Chichiri-kun a écrit:
Donc je me pose la question, existe-t-il déjà ce genre de choses dans la sagasphère ? Des personnes ne voulant surtout pas donner leurs "trucs" ?

Euh... Il ne me semble pas. Enfin, je n'ai jamais rien vu de tel sur les forums que je fréquente (à commencer par Netophonix). Si les créateurs ne donnent pas les chiffres mêmes de certains réglages (il faut tout de même avouer qu'ils n'ont aucun intérêt la plupart du temps), les échanges de conseils sont nombreux et partagent un bon esprit.

_________________
Toute l'actualité des sagas mp3 est sur www.macp3.info.
Chez Как мёртвый пингвин, c'est comme L'art du Pingouin mais ailleurs et en mieux.


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Sam Aoû 16, 2008 12:45 pm 
Moine nain schizo
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Ven Mai 11, 2007 11:55 pm
Messages: 1170
Localisation: Le monastère de Chim-Lambique
Logique, vu que à la base, si je ne me trompe, Netophonix est fait pour ça, l'entraide.
Mais ceux qui ne veulent pas aller sur neto pour garder leurs petit secret ?

_________________
Chichiri-kun, le "moine-nain" vous dit Tagazok
Image

Par contre son démon intérieur vous dit "allez tous crever les tripes à l'air !!!"

Image


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
 Sujet du message: Re: Le milieu des sagas.
MessagePublié: Sam Aoû 16, 2008 4:29 pm 
Pingouin complètement givré
Avatar de l’utilisateur

Inscrit le: Dim Fév 04, 2007 3:38 pm
Messages: 213
Ben, à la limite, on ne peut pas leur reprocher. Mais s'ils veulent garder leurs secrets, ils le font. Je doute donc que ce soient ceux à qui l'on demande le plus de conseils.

_________________
Toute l'actualité des sagas mp3 est sur www.macp3.info.
Chez Как мёртвый пингвин, c'est comme L'art du Pingouin mais ailleurs et en mieux.


Haut
 Hors-ligne Consulter le profil  
 
Afficher les messages précédents:  Classer par  
Rédiger un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 106 messages ]  Aller à la page Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer des pièces jointes dans ce forum

Rechercher pour:
Sauter vers:  
cron